fondation AClem | Le Comité
102
page-template,page-template-full_width,page-template-full_width-php,page,page-id-102,mikado-core-2.0.4,ajax_fade,page_not_loaded,,mkd-theme-ver-2.2,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

LE CONSEIL DE FONDATION

L’équipe d’AClem est 100% bénévoles. Les Fondateurs, Laura et Rosario assurent la vision et la pérennité de la fondation. Ils sont épaulés par Grace et Laurence qui coordonnent les projets et transforment cette vision en réalité.

Nos chefs de terrain locaux, engagés et dynamiques, gèrent la partie opérationnelle des projets sur place.

Rosario Boscacci

FONDATEUR

On dit que le voyage forme la jeunesse. Elle l’entretient aussi. Rosario Boscacci, né sur les rives du Léman en 1950, en offre un bel exemple. Autodidacte, comme il aime se présenter, d’un tempérament entier et généreux, Rosario Boscacci rappelle souvent à ses amis que ses succès et ses rebonds dans la vie, il ne les doit pas à son assiduité scolaire, d’abord tumultueuse et ensuite internationale, passant de Wiesbaden à Rome et Cambridge. C’est peut-être ainsi que naît son tempérament de pigeon voyageur et ses passions éclectiques : l’éthologie, l’Afrique, le cinéma (et la production de films), la collection d’art, la poésie et de manière générale la création et le détail.

 

Rien d’étonnant à ce que Rosario Boscacci ait fait carrière comme entrepreneur immobilier. Indépendant, revêche, insoumis, cet original, cet « aventurier de la vie », une autre définition de lui qu’il affectionne, dépasse les pudeurs conventionnelles avec l’élégance naturelle qui le caractérise. Artiste dans l’âme, créatif, créateur mais aussi procréateur (il est le père-mère de cinq enfants), Rosario aime la vie, l’amour, l’aventure et l’argent comme un moyen de faire pousser avec art ses graines de folie et son inspiration généreuse sans cesse renouvelée.

Laura Boscacci

FONDATRICE

Laura Boscacci Kuemin a deux enfants. Trois si l’on compte son conjoint Rosario, un entrepreneur dont les succès et la gravité feinte, dissimulent un esprit joueur et humaniste. Laura et Rosario, aiment les enfants et c’est aussi pour cela qu’ils ont donné naissance en l’an 2000 à cet autre bébé: la Fondation AClem. C’était la dernière volonté de la maman de Laura, Clementina, décédée en 1999, souhaitant soutenir les plus vulnérables.

 

Laura, marche dans les pas de sa mère. Depuis toujours, elle vole au secours des déshérités avec constance et ténacité. Sa formation en sciences politiques, suivie de deux masters (en droit européen et en administration internationale) lui ont donné une base solide. Laura a beaucoup voyagé aussi, en particulier en Asie, alors qu’elle travaillait dans la promotion touristique et économique.

 

Cette période a renforcé encore sa conscience sur la nécessité de partager. Le moteur de l’action, chez Laura, c’est d’abord le cœur. Et son moteur de secours, c’est l’humour. Avec l’aide de Rosario, le président de la Fondation, AClem a pris son envol. Une volonté se réalise, ainsi soit-il.

Laurence Hurter

CHEFFE DE PROJET ET MEMBRE DU COMITÉ DE FONDATION

Laurence grandit en Suisse avec depuis toujours, cette envie d’aller « voir ailleurs » qui la mènera à vivre en Allemagne, en Angleterre puis en Thaïlande. Après l’obtention de son diplôme de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, c’est au sein de Nestlé qu’elle débutera sa carrière professionnelle dans le domaine commercial. De nature créative et dynamique, Laurence se réalise dans la peinture et se défoule dans la course à pied.

 

Toujours en quête de grands horizons, c’est lors d’un voyage à Madagascar qu’elle découvre l’Afrique et pour cette grande passionnée de nature et d’aventure la magie du continent noir opère instantanément. En 2017, elle quitte Nestlé pour se lancer dans l’aventure d’une vie sur les routes africaines au volant de son 4×4 jusqu’à sa rencontre avec la fondation AClem en Ouganda. Un nouveau chapitre commence alors pour soutenir mais aussi tout simplement vivre les beaux projets d’AClem tout d’abord à Little Angels et QEHTI en Ouganda, puis à Aloha Orphanage en Birmanie et finalement dans les bungalows d’Odile au Vanuatu.

 

Touchée par ses belles rencontres et grandie par ces expériences extraordinaires, Laurence rentre avec un nouveau regard et remplie de cette nouvelle philosophie : « L’esprit s’enrichit de ce qu’il reçoit, le cœur de ce qu’il donne ».

Grace Rocoffort de Vinnière

CHEFFE DE PROJET ET MEMBRE DU COMITÉ DE FONDATION

«Si vous voulez aller vite, allez seul. Si vous voulez aller loin, allez-y ensemble ».

 

Grace a grandi en Californie et étant Suisse, française et américaine, elle se prend de passion pour les voyages et la découverte du monde. Après avoir obtenu son diplôme universitaire à Santa Barbara, en Californie, elle a commencé à travailler avec enthousiasme dans une agence d’événementiel à Malibu, qu’elle finit par diriger. Elle s’y consacre pendant 3 ans avant de déménager en Suisse où elle occupe un poste de gestion du marketing et événements d’une entreprise genevoise.En 2017 c’est à Barcelone qu’elle décide de poursuivre sa carrière et ses études pour obtenir un MBA en « Marketing and Sales » de Esade et de Bocconi SDA.

 

Très active, Grace jouit de nombreuses passions, dont la course à pied, les triathlons, la photographie et la cuisine. Elle aime être à l’air libre et recherche toujours de nouvelles activités qui l’orientent vers un nouvel horizon.

 

Rêvant de découvrir l’Afrique, c’est après son diplôme de Master en février 2019 qu’elle décide de se lancer dans une aventure en Ouganda. Au cours de son premier voyage, elle est tombée amoureuse de ce pays, de ses habitants et de leur disposition joyeuse et éprouve rapidement la vocation d’aider les autres. Cela marque le début d’un nouveau chapitre de sa vie, qui l’amène à s’impliquer fortement dans les différents projets d’AClem.

David Baluku

CHEF DE PROJET LOCAL EN OUGANDA

Père de 5 enfants, David réside à Entebbe près de la capitale de Kampala. Diplômé universitaire, David consacre sa carrière au tourisme et à la conservation de la faune. Il a notamment participé à un projet pour la réintroduction des rhinocéros en Ouganda. Parlant français et anglais, David a sa propre entreprise de Safaris, Kifaru African Expeditions et emmène chaque année de nombreux clients à travers l’Ouganda, le Kenya et le Rwanda à la découverte de la vie sauvage et des cultures locales.

 

Souhaitant contribuer au développement de son pays, David a créé une petite association locale d’aide au développement des communautés rurales, notamment dans la région de Bwera d’où il est originaire.

 

C’est à cette époque qu’il fait la connaissance de Rosario, lors d’un voyage en Ouganda. Depuis cette belle rencontre en 2009, David coordonne et gère les projets pour la fondation Aclem en Ouganda.

Malay

CHEFFE DE PROJET LOCALE AU MYANMAR

C’est lors d’un voyage de Laura et Rosario au Myanmar en 2008, que le coup de cœur avec Malay leur guide touristique se transforme en une collaboration fructueuse pour la décennie à venir.

 

Après un Bachelor en chimie, Malay débute sa carrière dans l’hôtellerie et le tourisme. L’amour qu’elle porte à son pays, à sa culture mais aussi aux langues étrangères, notamment l’anglais et le japonais, la pousse à devenir guide touristique. Avec son grand cœur et son âme charitable, Malay a toujours soutenu des causes et apporté son aide là où elle le pouvait.

 

Elle a soutenu notamment de nombreux projets pour le développement d’infrastructures dans des villages reculés du Myanmar et a accueilli de nombreux enfants des villages chez elles pour leur permettre d’être scolarisés dans sa ville de Nyaungshwe, aux abords du lac Inle. C’est avec le soutien d’Aclem que Malay décide de construire un orphelinat pour une quinzaine d’enfants recueillis par un monastère dans sa petite ville d’origine de Taunggyi. Finalement, avec AClem et d’autres partenaires Malay réussit a construire un petit hôtel, Aloha Guest House, pour accueillir des touristes dont une partie des bénéfices sont reversés pour les enfants de Taunggyi.

Francesca Micheli

CHEFFE DE PROJET LOCALE AU ZANZIBAR

Francesca Micheli, 1975, est une italienne remplie de coeur et d’énergie, ayant travaillé dans le secteur médical (orthodontie) et dans l’animation sur les bateaux de croisière, en passant par le théâtre et la TV, où elle coordonne encore aujourd’hui des productions cinématographiques italiennes et étrangères. En 2014, Francesca atterrit à Zanzibar en tant qu’instructeur de Pilates auprès d’un resort: elle tombe immédiatement amoureuse de la communauté locale; elle s’installe et crée une ONG, « Sister Island » à but éducatif, adressé aux plus petits, pauvres et démunis. A ce jour Sister Island accueille gratuitement 100 enfants et sa première classe d’école primaire a déjà 30 enfants.

 

Sister Island supporte aussi la communauté de Zanzibar au travers d’initiatives pilotées par Francesca: le nouveau projet de jardins sociaux avec son petit annexe d’élevage de poulets, la création de vasques de contention pour la récolte de l’eau de pluie, ainsi que la création d’un puit mettant à disposition gratuitement l’eau potable. Francesca parle Swahili et est mariée à Zanzibar avec Haji.

Natalia & Patrick 

CO-FONDATEURS

Natalia Guidotti est la plus jeune fille de Clementina Kumin Bianchi. Après avoir quitté une carrière prometteuse pour s’occuper personnellement de sa mère malade, Natalia a compris encore plus le lien fondamental et irremplaçable de la relation entre un parent et ses enfants.

 

Natalia et son mari Patrick, professeur de mathématiques à l’Université de Californie à Irvine, sont tous deux membres fondateurs de la Fondation AClem et sont les fiers parents de trois filles extraordinaires. Ils croient fermement aux valeurs familiales et à l’importance de l’éducation dans la vie.

EnglishFrançais